Les Echos: Vers une industrie cosmétique moins dépendante du pétrole

April 25, 2017

Les grandes marques recherchent des substituts naturels aux produits dérivés du pétrole et se tournent vers la chimie bio-sourcée. Le thème est au cœur d’un Salon qui s’ouvre mardi à Lille.

La nouvelle a fait bondir son cours de Bourse de 15 % : fin mars, la société de biotechnologie Deinove a annoncé se lancer dans les ingrédients pour cosmétiques. Elle a conclu pour cela un accord avec Greentech, une PME spécialisée dans ce domaine. « Nous disposons par exemple de bactéries déinocoques, capables de reconstituer leur génome : un rêve pour les grandes marques de cosmétiques, compte tenu de leur pouvoir anti-âge par exemple », s'enthousiasme Emmanuel Petiot, le directeur général de la société, qui espère réaliser ses premières ventes dès 2018. Visant jusque-là le secteur des biocarburants, l'entreprise avait jeté l'éponge en septembre dernier, estimant que la rentabilité serait trop difficile à atteindre avec le niveau actuel du prix du pétrole.

Lire l'article entier