Marché des antibiotiques

Nouveaux antibiotiques : une urgence mondiale

L’Organisation des Nations Unies a lancé le 21 septembre 2016 un appel solennel, signé par 193 pays, pour engager de toute urgence la lutte contre la résistance aux antimicrobiens.

(voir le communiqué de l'Organisation Mondiale de la Santé). Cette mobilisation crée un environnement particulièrement favorable aux rares entreprises de biotechnologie capables de découvrir de nouveaux antibiotiques; dont DEINOVE avec sa filiale DEINOBIOTICS.

Dominique LE BELLER, Directeur général de DEINOBIOTICS résume dans notre communiqué du 29 septembre 2016 : "Depuis 2010 il n’a été mis sur le marché aucun nouvel antibiotique innovant, et 3 seulement au cours des 5 années précédentes. Les microorganismes sont les producteurs d’antibiotiques les plus performants du monde vivant mais la découverte de nouveaux antibiotiques s’est heurtée à l’exploitation quasi-exhaustive des mêmes bactéries ; le souchier exceptionnel de bactéries de DEINOVE, jamais exploitées pour la découverte d’antibiotiques, présente un très fort potentiel d’accès à des molécules inédites d’intérêt thérapeutique. Nous avons déjà identifié plusieurs molécules prometteuses et un premier candidat fait l’objet d’optimisation et de recherches précliniques avancées. L’opportunité de financements non dilutifs, d’accords pharmaceutiques et de création de valeur est importante."

L’enjeu de la résistance aux antibiotiques

Développement rapide des résistances aux antibiotiques traditionnels :

  • Mycobacterium résistante : 450 000 cas de tuberculose / an
  • Maladies nosocomiales multi-résistantes : 5,7 millions de patients infectés et 250 000 décès par an (EU + US)

Un besoin médical de plus en plus urgent

«  Il s’agit d’un tsunami au ralenti contre lequel nous devons nous mobiliser de façon urgente. En 50 ans, seules deux nouvelles classes d’antibiotiques sont apparues sur le marché. Avec si peu d’antibiotiques dans le pipeline, le monde se dirige vers une nouvelle ère où une simple infection aura des conséquences fatales » Dr Margaret Chan, Directeur Général OMS – Sept.2016.

Dans la lutte contre la résistance aux antimicrobiens, il est essentiel de trouver de nouvelles structures antibiotiques pour lutter contre les germes multirésistants.

Décès annuels attribuables aux résistances aux antimicrobiens, comparés aux principales autres causes de décès (source OMS)

Les antibiotiques : Un marché qui redémarre d’urgence

Depuis 2010, aucun nouvel antibiotique innovant n’a été mis sur le marché, et 3 seulement au cours des 5 années précédentes. Le développement de nouveaux antibiotiques se trouve notamment confronté à la difficulté de trouver de nouvelles sources, les microorganismes habituels ayant été déjà largement exploités. Les bactéries de la bibliothèque de DEINOVE sont rares et n’ont jamais été exploitées pour la découverte de nouveaux antibiotiques. Elles présentent donc un fort potentiel d’accès à des structures chimiques inédites.

  • Marché global > 50 Md$
  • Antibiotiques : 41,2 Md$ (2018 )
  • Antifongiques : 15,4 Md$ (2018 / +50% en 5 ans)

De nombreuses politiques publiques incitatrices (GAIN (Generating Antibiotics Incentives Now) aux USA : durée de vie des brevets allongée de 5 ans ; procédure d’enregistrement FDA accélérée) et des initiatives publiques de financement sont mises en œuvre :

  • BPI France
  • Banque Européenne d’Investissement
  • Innovative Medicines Initiative en Europe
  • Biomedical Advanced Research and Development Authority aux US
  • Wellcome Trust avec CARB-X (Combating Antibiotic Resistant Bacteria Biopharmaceutical Accelerator)…

Les Big Pharma sont désormais en recherche active pour acquérir de nouvelles molécules, ce qui représente une opportunité de financements non dilutifs, d’accords pharmaceutiques et de création de valeur importante.  De nombreux accords/rachats récents entre biotech/big pharma et organismes publics l'illustrent :

  • Rachat de Novexel par Astrazeneca = 500 m$
  • Polyphor / Roche = 400 m€
  • GSK/Barda = 200 m$
  • Merck/Cubist = 9,5 Md$
  • Astrazeneca/Barda = 220 m$

 

> En savoir + sur nos développements dans les antibiotiques